Où en est la reconnaissance au travail ?

Conseils Entreprise

Travailler, c’est à la base proposer ses qualités, connaissances, aptitudes et talents moyennant une rémunération plus ou conséquente.

Le travail exige de la reconnaissance

On dépend d’un employeur qui dicte les missions et les rôles et qui donne les moyens, financiers, techniques, humains et autres pour les effectuer. On peut exercer sa profession aux côtés d’autres collaborateurs et un ou plusieurs chefs hiérarchiques. On est tenu de suivre des règlements intérieurs régissant la vie en entreprise et se plier à la politique de l’entreprise. On a donc des comptes à rendre, journalièrement, hebdomadairement ou mensuellement. La pression est quasi omniprésente, avec des obligations de résultats toujours plus élevées. C’est une telle ambiance effrénée que connaissent nombre de salariés. Mais si en plus, ils ne reçoivent pas de reconnaissance au travail, ils rejoignent à court, moyen ou long terme la liste des candidats à la dépression, et dans certains cas, au suicide. Alors, faut-il croire que la reconnaissance au travail manque aujourd’hui ?

La reconnaissance au travail : les faits et les bienfaits

Certains pourraient croire que la reconnaissance au travail est une pratique courante au sein des entreprises. Loin de là ! Face aux bons résultats des collaborateurs, cette qualité managériale qu’est la reconnaissance fait cruellement défaut. Et même si on la retrouve dans certaines sociétés, elle est malheureusement trop souvent contrainte et sans aucune authenticité. Cet état de fait peut étonner dans un système constamment à la recherche de résultats et de rentabilité, sachant que, comme dans tous les aspects de la vie, la gratitude présente de nombreux avantages. En vrai, elle n’apporte que des bienfaits, il n’y a absolument aucune contre-indication à la reconnaissance. En quoi donc ? Elle entretient la motivation de chaque employé, lui donnant le sentiment d’être apprécié, sentiment qui pousse à avancer. La reconnaissance permet aussi de booster l’estime de soi. En recevant des éloges pour son travail acharné, un collaborateur est mis en confiance, se sent en sécurité et se voit faire carrière au sein de l’entreprise. D’autre part, la reconnaissance favorise et fluidifie la communication entre le manager et son équipe. Les salariés se sentent plus libres d’aller vers leur responsable au besoin, de le solliciter.

Les avantages à exprimer la reconnaissance au travail

La gratitude maintient et augmente sensiblement le niveau de bien-être au travail, elle dissipe ou au moins diminue les doutes sur ses capacités. De plus, contrairement à ce peuvent croire certains dirigeants, la reconnaissance au travail, équitable et sincère, légitime le leadership et renforce le charisme du manager. Elle doit se traduire de plusieurs manières : en premier par des paroles d’encouragement et de remerciement, mais aussi par d’éventuelles primes financières. Toutefois, il existe encore d’autres moyens de l’exprimer : par une réponse positive et réactive aux demandes d’amélioration des outils de travail, par une rénovation des locaux sociaux, ou le cas échéant, par l’octroi d’une tenu de travail plus esthétique et peut-être plus adaptée et plus confortable. Les dirigeants ne doivent pas penser que les réussites sont normales et que seules les contre-performances doivent être relevées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *