Tout savoir sur le benchmarking

Conseils Entreprise

Le benchmarking est, actuellement, une technique marketing très répandue. En effet, il permet, à une entreprise, de s’améliorer et de rester, ainsi, compétitive. Qu’est-ce que le benchmarking ? Comment réaliser un benchmark ?

En quoi consiste le benchmarking ?

Le benchmark est un outil d’évaluation, consistant à analyser et étudier les pratiques utilisées, par des partenaires, des concurrents ou des leaders, pour un problème préétabli. Il vise à identifier les meilleures pratiques adaptables à son entreprise.

Comment faire un benchmark ?

Il existe quelques étapes à suivre pour réaliser un bon benchmark.
• Identifier les points à améliorer
L’auto-évaluation permet de savoir les performances de son entreprise : achat, vente, logistique, production, maintenance, etc. Une fois les forces et les faiblesses identifiées, il est possible de dégager les points à améliorer.
• Le choix des partenaires ou des entreprises de référence
Le benchmarking étant un outil d’évaluation pour améliorer son entreprise, il est recommandé de choisir trois, quatre ou cinq entités, qui excellent dans les domaines à benchmarker. Le choix de l’organisme de référence ne doit pas se limiter aux concurrents directs. Il est important de varier le panel, en ajoutant une société, un groupe ou une start-up qui exercent dans un autre secteur d’activité.
• La collecte des informations
Les données doivent être fiables et pertinentes pour qu’elles puissent servir d’un support de comparaison.
Pour obtenir des informations de qualité, il est conseillé de collaborer avec les entreprises non concurrentes et échanger des informations sur les points forts de leurs pratiques.
S’il s’agit d’un benchmark concurrentiel, un partenariat peut être difficile à mettre en place. Il faut, ainsi, trouver d’autres sources d’informations, comme Linkedin, la presse ou les avis des clients.
• L’analyse des informations collectées
Cette étude consiste à comparer les informations collectées aux données internes. En cas d’écart négatif, il faut établir un plan d’action, en adaptant les innovations aux besoins de son entreprise.
• La communication du benchmark
Pour faire circuler le benchmark dans l’entreprise, la méthode la plus efficace est la présentation d’un rapport, avec les résultats clés, les conclusions et les recommandations. Ainsi, toute l’équipe aura une vision claire des processus à améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *